A l’origine, Pietro Ferrero, pâtissier du Piémont en Italie, crée une pâte onctueuse à base de noisette, de sucre et d'une petite touche de ce cacao devenu si rare. En effet, l’Europe connaît une pénurie de cacao suite à la seconde guerre mondiale. Cette pâte est présentée sous forme de brique, à trancher, à servir sur du pain. Le 14 mai 1946, la société Ferrero est officiellement créée. Michele Ferrero (fils de Pietro) use de son esprit brillant et novateur et améliore la recette pour créer le premier pot de pâte de noisette au cacao, à laquelle il manque encore un nom. Il se remet donc au travail et trouve l'appellation parfaite : la pâte à tartiner la plus célèbre au monde : Nutella.

Le Nutella est constitué de 15% d’huile de palme, de 56% de sucre raffine, de 9% de lait en poudre, de 13% de noisette et de 7% de cacao. Il a une valeur nutritionnelle de 539 calories pour 100g.

En France, il représente environ 82% du marché de la pâte à tartiner en 2013.

Les Français sont les plus gros consommateurs de Nutella au monde, devant les Allemands et les Italiens. Ainsi, la France, soit 1 % de la population mondiale, représente 25 % de la consommation mondiale de Nutella. La pâte à tartiner la plus célèbre du monde est pourtant accusée d'être mauvaise voire dangereuse pour la santé. C’est que l’huile de palme est composée de moitié par des acides gras non essentiels, responsables, entre autres, de l’obésité mais surtout de bon nombre de maladies cardio-vasculaires.

Thibaut POUX