Image associée Le système scolaire allemand est très différent du système scolaire français. Pour commencer, l’Allemagne n’a pas de ministère de l’éducation nationale. Comme c’est une république fédérale, ses régions (Länder) sont beaucoup plus indépendantes qu’en France. C’est pour cela que les périodes de vacances varient entre les différentes régions. Le ministère en charge de l’éducation est celui des affaires culturelles.

 Ensuite, les élèves allemands finissent leurs journées de cours plus tôt qu’en France : entre 12h et 15h, mais ils ont également moins de vacances. Les allemands obtiennent leur baccalauréat à 19 ans, contrairement aux autres étudiants européens, qui l’obtiennent (normalement) à 18 ans. Mais quelques Länder font passer le BAC à 18 ans, pour avoir plus de travailleurs, c’est le cas du Länder de Berlin. En Allemagne, l’école est obligatoire à partir de 6 ans, avec l’entrée à l’école primaire, et c’est à partir de cette année que l’on commence à compter les classes (CP=1e, CE1=2e…) et c’est en CM1 (4e) que l’élève, ses parents et ses enseignants décident de la filière scolaire la plus appropriée. Donc, en bref, l’élève doit choisir son orientation dès 10 ans. Il a donc le choix entre trois filières (Hauptschule :écoles secondaires, Realschule :collège, Gymnasium:lycée normal). En Allemagne, le taux de réussite est plus fort qu’en France : de 2000 à 2009, l’Allemagne a augmenté de 13 points et la France a baissé de 9 points selon le classement PISA.

Daniel Le Toriellec, 4eC